“Une belle découverte”, à propos de W.S. Graham

W.S. Graham, 1958

W.S. Graham, 1958

“Publié en septembre 2013, ce recueil de poèmes choisis est la première traduction de W.S. Graham en français, à l’initiative de l’éditeur bilingue Black Herald Press, et grâce aux deux traductrices Anne-Sylvie Homassel et Blandine Longre.
Une occasion rare de découvrir, dans une édition impeccable et totalement bilingue (même les préface, postface et chronologie sont présentées dans les deux langues), ce poète écossais mort en 1986, longtemps assimilé peu ou prou aux néo-romantiques (Dylan Thomas), qu’il fréquente beaucoup en effet dans l’immédiat après-guerre, avant d’émigrer vers la Cornouaille, y alternant les longs séjours avec de brèves incursions londoniennes jusqu’à son décès, étant devenu entre temps, en quelque sorte, le “protégé” éditorial de T.S. Eliot.”
(Hugues Robert, Librairie Charybde, Paris 12e)

Lire la note de lecture

*

Librairie Charybde
129 rue de Charenton
75012 Paris
http://www.charybde.fr/

*

LES DIALOGUES OBSCURS
W.S. GRAHAM

Poèmes choisis
traduit de l’anglais par Anne-Sylvie Homassel & Blandine Longre
Introduction de Michael Snow / Postface de Paul Stubbs, recueil bilingue

Black Herald Press, Septembre 2013

174 pages – 14 € / £ 12 / $18 / ISBN  978-2-919582-07-5

commander l’ouvrage / order the book

“Des mots noyés lancés dans le noir”, W.S. Graham – article de Romain Verger

W.S. Graham, late 1950s

W.S. Graham, late 1950s

“La poésie de Graham est l’expérience intime d’une solitude éblouie par les rayons lunaires, une aventure d’être qui se mène, pour se faire jour à elle-même, dans la nuit de la conscience. Combien de poèmes aux accents rimbaldien de bateau ivre, de déluge et de voyance insatisfaite ou avortée, évoquent le thème de la pêche nocturne? Un motif qu’il tire vraisemblablement de sa propre expérience de marin. La mer et la nuit, associées à de multiples reprises, font même figures de parents symboliques : ainsi de la nuit«qui [l]e nomme jusqu’à l’os» et de la mer «qui [l]e prononce». Dans ces moments de silence et de lumière paradoxale, où le temps se suspend – temps mort où l’œil et la seconde s’écarquillent – , on le voit sonder les abysses de l’expérience esthétique, traquant«l’euphorie d’être vivant dans le langage.» La figure romantique du marin affrontant «les embruns de son esprit» et les «paquets hurlants d’écume», devient à ses yeux la métaphore exacte du poète. Poète, celui qui brave la tempête et tutoie la noyade, repoussant les limites de l’être, tout à la fois Ulysse, Sisyphe et Orphée exorcisant indéfiniment sa propre mort dans l’écriture” (Romain Verger, L’Anagnoste, novembre 2013)

Lire l’article

*

LES DIALOGUES OBSCURS
W.S. GRAHAM

Poèmes choisis
traduit de l’anglais par Anne-Sylvie Homassel & Blandine Longre
Introduction de Michael Snow / Postface de Paul Stubbs, recueil bilingue

Black Herald Press, Septembre 2013

174 pages – 14 € / £ 12 / $18 / ISBN  978-2-919582-07-5

commander l’ouvrage / order the book

*

« De l’autre côté du langage » (W.S. Graham, lecture de Jean-Pierre Longre)

William Sydney Graham by Michael Seward Snow, late 1950s

William Sydney Graham by Michael Seward Snow, late 1950s

“L’ouverture et l’élargissement du travail poétique sont d’ailleurs revendiqués par Graham lui-même, dans ses « Notes sur une poésie de la libération » ici reproduites. Pour lui, « le poème est plus que l’intention du poète ». « Pour chaque individu il prend une vigueur nouvelle. C’est le lecteur qui le ramène à la vie et il participe à la transformation du lecteur ».

Fort de ces considérations, et de la présentation faite par Michael Snow (ami du poète, décédé trop tôt pour voir cette parution), le lecteur peut pénétrer dans le monde de W. S. Graham, se glisser peut-être « entre moi et cet environnement qui m’envahit de toute part », et composer avec l’apparente obscurité (que le titre du recueil ne dément pas) de certains textes, qui conduisent « de l’autre côté / Du langage ». Il s’agit d’être à l’écoute (« Je laisse ceci à ton oreille pour quand tu t’éveilleras »), de savoir être « réceptif »” (Jean-Pierre Longre)

Pour lire l’article

*

LES DIALOGUES OBSCURS
W.S. GRAHAM

Poèmes choisis
traduit de l’anglais par Anne-Sylvie Homassel & Blandine Longre
Introduction de Michael Snow / Postface de Paul Stubbs, recueil bilingue

Black Herald Press, Septembre 2013

174 pages – 14 € / £ 12 / $18 / ISBN  978-2-919582-07-5

commander l’ouvrage / order the book

%d bloggers like this: